Les cochons vietnamiens peuvent être des compagnons charmants, intelligents et affectueux. Mais tout le monde ne peut avoir son cochon chez soi. Il faut savoir qu'il s'agit d'un animal très imposant ! Il ne fait aucun doute que lorsqu'il reçoit les soins et le dressage appropriés, un cochon vietnamien peut devenir un compagnon très apprécié dans un foyer.

Cependant, certaines personnes ne se rendent pas compte des exigences de l'élevage de cochons en tant qu'animaux de compagnie et sont dépassées par leurs besoins. Les coûts peuvent être très nombreux & la place demandée est importante. Les cochons sont assez intelligents et curieux, et il peut être difficile de les divertir. De plus, il est aussi compliqué de leur imposer un régime alimentaire sain pour votre cochon, en grande partie à cause de son appétit insatiable. Dans l'ensemble, attendez-vous à passer beaucoup de temps chaque jour à socialiser avec votre cochon de compagnie, ainsi qu'à le garder en forme en jouant et en passant du temps à l'extérieur.

Tout savoir sur le cochon vietnamien

Aperçu de la race

  • NOM COMMUN : Cochon vietnamien
  • NOM SCIENTIFIQUE : Sus scrofa domesticus
  • TAILLE ADULTE : entre 50 et 125 kilos
  • EXPÉRANCE DE VIE : 12 à 18 ans en moyenne.

Comportement et tempérament du cochon vietnamien

Un chien et un cochon de compagnie ne s'élèvent pas de la même manière !! Les deux espèces partagent certaines caractéristiques, comme leur nature sociale et enjouée, les cochons ont tout de même un ensemble unique de comportements. Les cochons sont très intelligents et faciles à dresser. Vous pouvez dresser votre cochon avec une petite laisse pour qu'il puisse se promener en extérieur. Mais gardez tout de même un œil sur lui ! Ils sont généralement un peu têtus et sensibles. Une personne doit gagner leur coopération en leur offrant de nombreux renforcements positifs, notamment des friandises.

L'intelligence du cochon signifie qu'il s'ennuie facilement et devient potentiellement destructeur s'il n'a pas assez d'activités et d'interactions sociales. De plus, par nature, les cochons aiment fouiller partout (utiliser leur museau pour chercher) pour trouver de la nourriture, ce qui peut les amener à renverser des objets dans votre maison et à saccager votre jardin. Cacher une partie de leur nourriture quotidienne dans des casse-têtes à friandises ou dans une partie de votre cour où vous ne craignez pas qu'ils fouillent peut aider à satisfaire ce comportement.

Les cochons peuvent nouer des liens étroits avec les humains. Ils peuvent également apprendre à coexister pacifiquement avec les autres animaux de la maison, surtout s'ils sont élevés ensemble dès leur plus jeune âge.

Bannière moule à gâteau cochon

Il faut savoir que les cochons aiment créer des liens très forts avec les humains, mais aussi avec les autres animaux de la maison tels les chats. Mais faites très attention aux chiens. Les cochons sont des proies et les chiens des prédateurs. En fait, il est souvent préférable de garder plusieurs cochons amicaux ensemble plutôt qu'un seul cochon en raison de leur nature sociale.

Les cochons de compagnie adorent être grattés et massés par leurs humains, et beaucoup d'entre eux s'assiéront volontiers à côté de vous pour vous faire des câlins. Ce sont des animaux généralement amicaux, bien qu'ils puissent devenir agressifs envers les humains ou d'autres animaux s'ils se sentent menacés, effrayés ou territoriaux.1 La stérilisation de votre cochon peut aider à contrôler les hormones qui conduisent souvent à l'agressivité. En outre, les porcs peuvent produire des vocalisations extrêmement fortes lorsqu'ils expriment leurs émotions. Si vous recherchez un animal de compagnie calme, le cochon n'est pas fait pour vous.

Il faut apprendre aux cochons à respecter leurs maîtres en leur imposant des règles et des limites. Il s'agit de l'un des facteurs les plus importants pour le soin général d'un cochon de compagnie.1 Félicitez constamment les bons comportements et cherchez à rediriger ou à donner un "non" ferme aux mauvais comportements. La répétition et la patience sont essentielles pour obtenir un cochon vietnamien bien élevé qui entretient de bonnes relations avec sa famille.

Tout savoir sur le cochon vietnamien

L'hébergement du cochon vietnamien

Comme les cochons sont intelligents et curieux, vous devrez sécuriser toutes les parties de votre maison auxquelles ils auront accès, comme vous le feriez pour un enfant en bas âge.

Nous vous conseillons de faire attention au quotidien à votre cochon. Bloquer les marches de l'escalier pour qu'il puisse éviter de tomber par exemple. Un cochon n'est pas aussi agile qu'un chat ou même résistant qu'un chien. Il est aussi fragile qu'un chiot à vrai dire. Vous pouvez apprendre à votre cochon à utiliser un bac à litière ou à aller dehors. Pour le récompenser, félicitez-le ou donnez-lui des friandises saines.

De plus, donnez à votre cochon un espace à lui, comme une grande caisse ou une tente. Il est également idéal de lui fournir une boîte à fouir intérieure remplie de pierres et d'autres matériaux naturels où il pourra utiliser son museau pour chercher les petits morceaux de nourriture que vous y placerez. Enfin, votre cochon a besoin d'exercice pour prévenir la constipation. Un accès régulier à l'extérieur pour jouer et se promener est donc indispensable. Les meilleures façons de loger et de clôturer les cochons

Bannière claquette cochon

Nourriture et eau

Ils peuvent apprendre à ouvrir le réfrigérateur, les placards et le garde-manger - partout où ils pensent que de la nourriture peut se cacher. Ils peuvent aussi devenir exigeants, quémander de la nourriture et même devenir agressifs avec les personnes qui en ont.

L'alimentation de votre porc doit comprendre des granulés de porc pauvres en protéines et en graisses et riches en fibres. Les légumes frais et non féculents doivent représenter 25 % de l'alimentation quotidienne du porc. 

De nombreux propriétaires choisissent de donner deux repas par jour, le matin et le soir, dans un bol, et de disperser une partie de l'alimentation quotidienne du cochon dans une zone de fouissement désignée pour l'enrichir. En fait, le fait de fouiller dans la terre est également un moyen pour votre porc d'absorber des minéraux, notamment du fer et du sélénium. Enfin, veillez à ce qu'un grand bol d'eau fraîche soit toujours disponible.

Problèmes de santé courants

Grâce à leur bon appétit, les cochons sont facilement suralimentés. Et beaucoup deviennent obèses à l'âge adulte, ce qui peut entraîner de l'arthrite et d'autres maladies graves.2 Un bourrelet de graisse sur les yeux de votre cochon indique que l'animal est en surpoids.  Et évitez de donner à votre cochon des aliments gras ou salés, ainsi que des restes de table. Assurez-vous que tous les membres de la famille sont d'accord pour ne pas donner de collations supplémentaires au cochon.

D'un autre côté, si votre cochon cesse de manger, c'est généralement le signe que quelque chose ne va pas. Il peut s'agir d'une infection ou d'une occlusion gastro-intestinale. Si cela se produit, consultez un vétérinaire dès que possible.

Tout savoir sur le cochon vietnamien

Les porcs qui souffrent de surchauffe peuvent être déprimés, inactifs, couchés et présenter une respiration à bouche ouverte ou un halètement avec une fièvre initiale suivie d'une température inférieure à la normale et qui diminue.1 Si vous remarquez ce phénomène, assurez-vous que le porc a accès à un endroit ombragé et frais. De plus, les porcs à la peau claire sont sujets aux coups de soleil et au cancer de la peau. En plus de l'ombre, il est idéal d'utiliser une crème solaire sur eux chaque fois qu'ils sortent.

En outre, l'une des affections les plus courantes chez les cochons vietnamiens est la gale, une maladie de la peau causée par des acariens.1 Les cochons ont la peau sèche. Si vous constatez ce phénomène, demandez à un vétérinaire d'examiner votre cochon.

Un contrôle annuel du bien-être effectué par un vétérinaire spécialisé dans les cochons vietnamiens est recommandé. En outre, il est nécessaire de tailler régulièrement les sabots des porcs tout au long de leur vie afin de prévenir les problèmes de pieds et de pattes.

Bannière peluche cochon

L'achat de votre cochon vietnamien

Les cochons vietnamiens sont légaux dans de nombreuses régions, bien que certains endroits les classent comme du bétail et exigent certains types d'enclos et de permis. D'autres endroits permettent de garder des cochons jusqu'à une certaine taille comme animaux de compagnie, à condition qu'ils soient tenus en laisse ou dans un endroit clos à l'extérieur. Étant donné que les lois des États considèrent généralement les porcs comme du bétail légal, c'est à la législation locale que vous devez prêter attention.

Procurez-vous toujours un cochon auprès d'un éleveur ou d'une organisation de sauvetage de bonne réputation. En fait, il y a beaucoup de cochons dans les groupes de sauvetage provenant de propriétaires qui n'ont pas compris leurs exigences en matière de soins et un sauvetage peut vous aider à trouver un cochon adapté à votre style de vie. Évitez d'acheter un porc sur Internet ou par tout autre moyen qui ne vous permet pas de voir l'animal avant de vous engager. Essayez également de parler avec d'autres personnes qui ont obtenu un animal de l'éleveur ou du refuge pour connaître leur expérience.

Le vendeur doit être en mesure de vous fournir des informations détaillées sur l'histoire, la santé et le tempérament du porc. Recherchez un cochon qui est amical, vif et alerte. Un cochon léthargique ou un cochon qui ne veut pas accepter votre nourriture sont des signaux d'alarme. Attendez-vous à payer environ 500 dollars en moyenne chez un éleveur et moins dans un refuge.