Le chat domestique, comme nous le connaissons aujourd’hui en tant qu’animal de compagnie, est une sous-espèce du chat sauvage, depuis le début de sa domestication par l'être humain approximativement 2 000 ans avant JC. 

Le chat est un mammifère carnivore de la famille des Félidés et il est le deuxième animal préféré des Français (après le chien) pourtant, c'est le premier animal de compagnie en France avec 14,2 millions de chats, de plus chaque année l’adoption de chats augmente.

Les chats domestiques sont très nombreux, il existe 71 races de chats différentes qui ont toutes des caractéristiques, des comportements et des tempéraments différents. On peut citer

  • les Persans blancs,
  • le chat angora turc,
  • les chats norvégiens,
  • le chat Birman,
  • le Chat bleu russe,
  • le chat sibérien,
  • l’American curl … ou le mythique chat de gouttière.  

Le mammifère a connu son heure de gloire du temps des Égyptiens, en effet avant d’être considéré comme animal domestiques, ce fut des chats sauvages. C’est d’ailleurs à partir de cette époque que le chat a pris cette place à part dans nos foyers, se transformant d’un chat sauvage à un réel animal de compagnie, voire membre de la famille. 

Bien qu’il soit un animal très connu le chat réserve de nombreux secrets ! Il sait très bien cacher des traits particuliers de sa personnalité … voici huit points pour essayer de percer les mystères de cette petite boule de poil !

Bannière bague cristal chat

I. Les chats domestiques sont de grands ... très grands dormeurs !

En effet, le chat passe plus de 65% de sa journée à dormir, ce qui représente en moyenne 16 heures de sommeil par jour ! Ce phénomène découle de sa nature même et de son rythme de vie lorsqu’il était encore chat sauvage, en tant que prédateur carnivore, il préférait alors rester immobile et se reposer au maximum afin d’être en forme lorsqu’une proie se présentait. 

Bien qu’il n'ait plus aujourd’hui la nécessité de chasser comme ses ancêtres, le chat aime son confort et apprécie toujours autant ses siestes interminables blotti au chaud. Le reste du temps, le chat domestique est très affectueux, il fait des câlins, des caresses, mange ou fait sa toilette pendant plus de 3 heures par jour. 

8 Choses à savoir sur les chats

II. L'âge du chat est différent de l'âge de l'Homme !

En effet, le mammifère et l’homme ne suivent pas la même courbe de l’âge, un chat qui a 3 ans n’a pas le même âge qu’un enfant de trois ans … mais rassurez-vous, il est possible de calculer l’équivalence d’âge de votre chat ! 

Pour cela rien de plus simple ! Mais attention il ne suffit pas d’ajouter 7 ans au chat pour avoir son “âge humain” … une toute autre méthode existe !  Le chaton atteint son âge adulte à 2 ans, où il aurait alors 24 ans, après cela chaque année lui ferait prendre 4 ans d'équivalence d’année humaine.  On peut donc simplement calculer son âge : 

  • Entre 0 et 24 mois : le chat prend 1 an d’âge humain à chaque mois qui se déroule
  • Après 24 mois donc 24 ans, il nous suffit d’additionner 24 + 4 ans à chaque année passée
8 Choses à savoir sur les chats

III. Un pelage aux multiples possibilités 

Il existe environ 70 races de chats éparpillés dans le monde entier ! Ces chats disposent donc de caractéristiques bien différentes … ce que l’on remarque tout de suite, c'est leurs robes de toutes les couleurs, c'est-à-dire leur pelage : poil court, poil long, unie, tachetée brun, blanc … chat sans poil. En effet, le chat à en général un pelage dit de “mi-long” composé de 3 couches (jarre, bourre et duvet), certaines races comme le Main-Coon, le Persan Chinchilla, l’Angora Turc ou le Persan peuvent avoir de vraies fourrures avec des poils soyeux faisant plus de 5 cm ! 

Ces félins peuvent avoir une robe unie, ou bien tachetée dans les tons : blanc, brun, gris, noir, beige … et se décliner à l’infini.  Info : les chats mâles ne peuvent disposer de plus deux couleurs sur leur pelage ! (sauf exceptions bien sûr) Alors si vous croisez un chat à trois couleurs, c'est une femelle !  Le pelage du chat mue deux fois par an, en automne et au printemps, le brossage devient une étape cruciale et leur fourrure disparaît. En réalité ils perdent ou recréent la quantité de poils qu’il leur faut afin de ne pas avoir ni trop chaud ni trop froid au vu des saisons.

Il existe également des races de chat sans poils, comme le Sphinx, le Donskoy ou le Peterbald, qui ne possèdent que le duvet, cela ne les rend pas plus frileux au contraire ! Originaires de Russie, ces races sont d’ailleurs très recherchées et en font des chats à part entière. 

Chat anti-stress

IV. Leur si doux ronronnement

Le ronronnement du chat est un bruit auquel nous ne pouvons pas passer à côté, c’est un bruit fascinant qui à de nombreuses vertus ! Le chat est sociable, il ronronne lorsqu’il est heureux, ce n’est pas la même chose que le miaulement, ce n’est pas une simple démonstration de son bien-être, même si celui-ci apparaît souvent lors de moments câlins.  

Le ronronnement a également pour objectif de diminuer le stress du félin, de soulager ses potentielles douleurs, de se détendre ou de détendre son maître. Leur ronron est également un moyen de communication que ce soit avec d’autres chats (domestiques ou sauvages) ou bien même avec les humains afin de demander de l’attention, à manger ou tout autre volonté.  Bien que ce comportement reste inexplicable d’un point de vue scientifique, une chose est sûre, le ronronnement est un bruit apaisant qui nous procure du bonheur.

8 Choses à savoir sur les chats

V. De longues moustaches !

Les vibrisses du chat appelées plus communément ses “moustaches” sont de longs poils épais et rigides, qui donnent au chat un air majestueux et mystérieux, mais à quoi sert cette moustache en réalité ?  Les vibrisses sont reliées à un réseau de terminaisons nerveuses et permettent à l’animal de se repérer : c’est un organe sensoriel. Grâce à elles le chat peut se repérer dans l’espace et l’aide à capter les différentes vibrations, le vent, les obstacles…  

L'animal dispose de vibrisse également en dessous des yeux ou encore au niveau des pattes arrière.  Au-delà de cet aspect, la moustache lui permet de communiquer avec les autres chats et se faire comprendre. Méfiez-vous d’un chat avec les vibrisses remontées il est en colère ou veut jouer !

8 Choses à savoir sur les chats

VI. L'espérance de vie des chats

La longévité du chat dépend de sa race, mais on peut tout de même affirmer qu’un chat peut vivre de 12 à 15 ans en moyenne. C’est un très bel âge en sachant que 18 % des chats dépassent même l’âge de 16 ans.  Les chats croisés, ou chats de gouttière, vivent en général plus longtemps que les chats de race (14 ans contre 12 ans et demi). 

De nombreux autres facteurs sont à prendre en compte tel que le fait du choix de le stérilisé ou non (ce qui augmente son espérance de vie), s’il est vacciné, s’il dispose d’un pédigrée*, si pour une femelle elle a eu des portées, si l’animal est bien nourri, bien pris en charge s’il tombe malade (avec des visites chez le vétérinaire), s’il vit dans un milieu où il s'épanouit, s’il dispose d’un certain confort (vie en appartement ou à l’extérieur) …. Par leur tempérament plus calme, les chattes vivent en moyenne deux ans de plus que les mâles.  Avec un peu de chance votre félin pourra dépasser le record mondial de longévité d’un chat et vivre plus de 38 ans ! 

 Qu'est-ce que le pedigree d’un animal ? Le pedigree d’un animal assure que ce dernier descend bien d’une race dite “pure”, c'est-à-dire qu'il n’y a pas de croisements de races chez ses ancêtres et qu’il est lui-même un chat de race. C’est un document remontant l’arbre généalogique de l’animal et souvent délivré par les éleveurs eux-mêmes. 

8 Choses à savoir sur les chats

VII. Leur instinct de chasseur

Votre félin chasse les souris ? Les oiseaux ou tout autre rongeur qui ose s’approcher sur son territoire ? C'est normal, c'est son instinct de chasseur qui ressort. 

 Bien que le chat domestique n'ait plus besoin de chasser et de subvenir lui-même à ses besoins pour survivre, il reste un très bon chasseur et garde des traces de son instinct sauvage. 

 Pour aider sa chasse, le chat dispose d’une ouïe quatre fois plus développée que les Hommes, de réflexes et d'une très grande agilité et rapidité, d’un museau fin et développé. Ses griffes, ses coussinets et ses crocs sont également un avantage de taille pour ce prédateur. 

 À noter que le mammifère ne mange pas les proies qu’il attrape, ils se contentent de chasser pour le plaisir et offrir les proies à leur maître en guise de cadeaux ou de trophée. 

8 Choses à savoir sur les chats

 VIII. Le chat noir porte-t-il vraiment mal chance ?

Les différentes légendes au sujet des chats noirs courent les rues depuis le Moyen-âge, synonyme de malheur à venir, d’une mauvaise journée à venir, de la future disparition d’un de nos proches … Mais alors d’où viennent ces légendes ? 

C’est au Moyen-âge qu’on trouve l’apparition de ces différentes superstitions, en effet par sa taille et sa couleur le chat et notamment le chaton a été considéré comme allié du diable, il emporterait les âmes mortes avec lui, il engendrerait malheur là où il passe … Cette théorie a été appuyée par la chasse aux sorcières, le fauve était perçu comme leur animal fétiche qui se servaient de leur apparence mignonne pour piéger les hommes et aider ainsi les sorcières. 

Il était signe de vices : la paresse, la colère, la luxure, l’envie, l’avarice … autant de comportements défendus par l’Église qui occupait une place majeure à l’époque.  À savoir que ses ancêtres étaient littéralement vénérés sous l’Égypte antique, en effet les matous avaient tout le monde à leurs bottes. Aujourd’hui le chat noir est très apprécié du public, il a donc bel et bien fini par tous nous ensorceler et nous faire tomber sous son charme.

8 Choses à savoir sur les chats

 Conclusion 🙀 

Bien qu’il soit un animal connu et apprécié de tous, le chat et autres chatons nous réservent encore plus d’un tour dans leur sac ! Et vous, y a-t-il une race de chat que vous préférez ?