Acheter un cheval ou un poney pour la première fois est une expérience exaltante. Il est facile de se laisser séduire par de grands yeux bruns, même si le cheval en question n'est peut-être pas le meilleur cheval pour débutant ou simple initié. Toutefois, le choix d’un mauvais cheval peut gâcher le plaisir de l'équitation ou de l'attelage et peut-être dangereux. Il faut savoir quel genre de cheval vous souhaiter avoir, si c’est plutôt un cheval de loisir pour faire des balades, un cheval de sport  dans l’optique de pratiquer l’équitation, un cheval endurant pour faire de la randonnée ou bien une jument poulinière pour faire de l’élevage. Si vous voulez un poney ou bien un cheval. Si vous le voulez chez vous, il faut que vous ayez de l’espace pour lui, une pâture, un paddock, une écurie enfin des hectares qui feront son bonheur ! Apprenez à éviter les principales erreurs que commettent les acheteurs de chevaux débutants.

Si vous êtes un passionné de cheval ou et les amateurs d’équitation, faites un tour parmi notre collection spéciale d’objets et cadeaux sur le thème des chevaux 😁

1. Acheter un cheval non dressé 🐎

Beaucoup de cavaliers et cavalières professionnelles vous diront que cela arrive bien trop souvent. Parce que les chevaux non dressés sont souvent moins chers, ou pour tout autre motif, les cavaliers débutants choisissent des chevaux non dressés. N'achetez pas un cheval que vous prévoyez de former vous-même ou même d'envoyer chez un dresseur.

Le dressage et le débourrage peut prendre des mois, nécessite un certain équipement comme un manège couvert et risque d’être dangereux pour vous comme pour le cheval si elle n'est pas correctement faite par quelqu’un de diplômé qui a de l’expérience et une carrière dans le domaine. Les chevaux jeunes ou bien inexpérimentés ne sont pas sûrs. Les débutants seront plus en sécurité et plus heureux avec un cheval dont ils pourront profiter dès qu'il sera sorti de la remorque.

Les 10 erreurs à ne pas faire lors de l'achat d'un cheval

2. Refuser les vieux chevaux

Un cheval plus âgé, qui a vu le monde et a de l’expérience, fait un excellent cheval de débutant. Les débutants peuvent hésiter à monter un cheval jusqu'à la fin de l'adolescence ou la vingtaine. Mais en réalité, les chevaux bien qu’ils soient vieux s’ils sont en bonne santé, ils peuvent êtres montés en toute sécurité. En fait, un exercice quotidien léger, comme une promenade tranquille, peut être bénéfique à la fois pour le cheval et pour le cavalier.

Bannière collier grand amour cheval

3. Choisir un jeune cheval dans le but de le faire grandir avec ses enfants 

C'est une vision romantique, mais la réalité est que les jeunes chevaux et les cavaliers débutants ou amateurs ne sont pas un mélange sûr. Achetez à vos enfants un cheval mature et bien dressé qu'ils pourront seller ou harnacher le jour même où vous le ramènerez à la maison. Choisissez un cheval qui sait comment se comporter lorsque tous les aspects effrayants du monde se présentent - parce qu'un jeune débutant ne saura pas le faire. Avec un cheval ou un poney plus vieux, mais bien dressé, les enfants apprendront et s'amuseront en toute sécurité. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les chevaux avec nos articles dédiés aux équidés comme Comprendre l’alimentation des chevaux 🐴

Les 10 erreurs à ne pas faire lors de l'achat d'un cheval

4. Acheter aux enchères

Il faut avoir l'œil pour repérer une bonne monture dans une vente de chevaux aux enchères. Les chevaux ou les poneys peuvent paraître dociles aux enchères parce qu'ils sont tellement désorientés qu'ils se "figent". Les chevaux peuvent être drogués pour paraître calmes ou en bonne santé. Les drogues permettent de dissimuler facilement des problèmes tels que les souffrances et les boiteries.

 

Les 10 erreurs à ne pas faire lors de l'achat d'un cheval

5. Les achats impulsifs

N'achetez pas un cheval au premier regard. Essayez-le, encore et encore, posez beaucoup de questions. Rentrez chez vous et réfléchissez-y pendant quelques jours. Regardez d'autres chevaux que celui qui vous a séduit et faites des comparaisons. Vous pouvez même contacter un centre d'équitation, d'élevage ou bien un professionnel pour avoir un autre avis. Il faut que vous soyez absolument certain d'avoir le cheval choisi vous convienne un maximum.

Les 10 erreurs à ne pas faire lors de l'achat d'un cheval

6. Ne pas demander de période d'essai

Il ne faut pas avoir peur de demander au propriétaire / vendeur une période d'essai. La plupart des propriétaires privés veulent que leurs chevaux aillent dans de bons foyers et sont confiants quant au type de personne qu'ils estiment capable de s'occuper du cheval. Certains vendeurs peuvent accepter une période d'essai ou vous aider à trouver un autre cheval si celui que vous souhaitez acquérir ne vous convient pas. Il suffit de demander. Si jamais on vous donne un refus, vous devriez demander pourquoi. Il peut y avoir une raison valable. 

Les 10 erreurs à ne pas faire lors de l'achat d'un cheval

7. Acheter un cheval de haut niveau 🏇🏻

Vous vous imaginez peut-être en train de sauter des obstacles de deux mètres de haut lors d'une compétition hippique de cross-country ou de saut d’obstacles. Cependant, la réalité est que vous ne pratiquer l'équitation que depuis six mois et que vous n’avez que le premier galop. Le type de cheval requis pour les sports de haute performance n'est pas forcément celui qui convient pour un apprentissage en toute sécurité.

Achetez un cheval correspondant à vos compétences et à votre niveau de forme physique, et non un cheval correspondant à un rêve qui pourrait ne pas se réaliser avant cinq ans, voire disparaître. Il est évident qu’il faut observer que le cheval ait de belles allures au trot et au galop, qu’il soit élégant (surtout pour la pratique de concours de dressage) ou bien qu’il réalise de beaux sauts (pour les concours de cso). Découvrez les bienfaits des animaux de la ferme et des chevaux sur les petits et les grands.

Les 10 erreurs à ne pas faire lors de l'achat d'un cheval

8. Acheter un cheval pour l'élever

Vous souhaitez acquérir un équidé dans le but de l'élever et avoir un poulain ? Avant de le faire, visitez une vente aux enchères où les chevaux sont destinés à la valorisation. Faites attention à combien d'entre eux ressemblent vraiment au résultat souhaité. Demandez-vous si vous pouvez vivre avec ce genre de résultat pour un cheval que vous avez fait naître. Les chevaux doivent être élevés parce qu'ils ont des qualités exceptionnelles à transmettre. Votre amour pour lui ou le fait que vous croyiez qu’il ferait un poulain adorable et beau n’est pas une raison valable et n’est pas la meilleure qualité.

Bannière lampe cheval

9. Acheter un cheval juste pour sa couleur ou son physique 🐴

S'il est tout à fait raisonnable de vouloir posséder un cheval à la robe particulière comme un Alezan, un Palomino ou un Bai, il n'est pas judicieux d'acheter uniquement pour la couleur des crins ou de la robe ou la taille au garrot. Si vous avez le choix entre plusieurs chevaux, qu'ils ont tous le même esprit sensé et qu'ils sont bien dressés, bien sûr, achetez la couleur qui vous plaît. Cependant, ne fondez pas votre décision sur la couleur si l'esprit et la formation ne conviennent pas. Le proverbe dit « l’habit ne fait pas le moine", avec les chevaux, la robe ne fait pas le cheval parfait. 

Les 10 erreurs à ne pas faire lors de l'achat d'un cheval

10. Ne pas prendre en compte le temps et les frais liés aux soins du cheval 💰

Posséder et monter un cheval est une grande responsabilité. Les chevaux ont besoin de manger et de boire même le week-end ou quand vous n’êtes pas là pendant les vacances scolaires par exemple. Les frais ne s'arrêtent pas parce que vous voulez dépenser l'argent autrement, ou que vous n'avez plus de salaire. Soyez honnête quant au temps et à l'argent que vous êtes en mesure de consacrer à un cheval.

Vous pouvez tout à fait admettre que vous aimez les chevaux, mais que vous préférez dépenser votre argent pour une promenade, un cours ou un stage d’équitation dans un centre équestre de temps en temps et laisser toutes les autres dépenses et tous les tracas à quelqu'un d’autre. Il faut prévoir des dépenses telles qu’une pension si jamais vous devez être absent et que personne de votre entourage ne peut s’en occuper, le potentiel débourrage de votre jeune cheval, le foin et la paille pour son box, les visites chez le vétérinaire, tout le matériel comme la longe, la selle, les étriers ou les brosses ou encore la licence d’adhérent que vous devez payer à la fédération française d’équitation pour monter en toute sécurité et légalité. 

Finalement, il ne faut pas oublier qu’adopter un cheval n’est pas « facile », il faut être bien entouré, discuter avec des moniteurs et rencontrer des professionnels en écuries de compétitions, de propriétaires, en haras ou en poney-clubs, des gens expérimenter, beaucoup se renseigner sur l’éducation et les activités et disciplines équestres ainsi que sur les concours / championnats que vous souhaiterez pratiquer avec le cheval. Eh bien évidemment il faut être à l’aise avec les chevaux, savoir un minimum monter à cheval et se mettre en selle. Apprenez à dessiner très facilement un cheval grâce à notre cours de dessin pour dessiner un cheval facilement.