Il existe de nombreuses erreurs courantes que les cavaliers débutants commettent lorsqu'ils apprennent à monter à cheval. Voici les dix principales erreurs des débutants en équitation et des solutions pour les corriger.

1. Les mains en l’air 🙌🏻

Il est naturel pour nous d'utiliser nos mains et nos bras pour nous équilibrer lorsque nous commençons à nous sentir en danger. Les cavaliers débutants finissent souvent par avoir les mains en l'air, parfois à hauteur des épaules. Les rênes sont alors beaucoup trop longues et le cavalier n'a plus aucun contrôle sur son cheval. Ou bien, le cavalier laisse les rênes glisser entre ses mains et lève les mains pour établir le contact, plutôt que de raccourcir les rênes.

La solution est de travailler à suivre le mouvement du cheval avec votre position et votre buste. Faites en sorte de maintenir une tension délicate et régulière sur les rênes et gardez vos mains au niveau des hanches. Réajustez les rênes si le cheval les desserre. Il faut que vous imaginiez une ligne droite qui part de vos coudes, de votre avant-bras, de votre poignet, de vos mains, de vos rênes et du mors dans la bouche du cheval si vous faites du rênage direct. Si vous faites du rênage avec le cou, vous devez pouvoir sentir une très légère tension sur les rênes lorsque vous les tirez. Gardez vos mains au niveau de vos hanches et vos coudes sur le côté. Découvrez les 10 faits amusants sur les chevaux 🐴

Les 10 principales erreurs commises par les cavaliers débutants

2. Serrer fermement les jambes

L'équitation est plus une question d'équilibre que de maintien. Vos muscles doivent être sollicités, sans être crispés, et vous ne voulez pas être une pince à linge sur le dos de votre cheval. Serrer votre jambe supérieure ou inférieure, ou bien les deux, est fatigant et peut être compris par votre cheval comme un signal pour avancer. Le fait de serrer les cuisses et d'agripper votre corps vous rendra tendu, ce qui peut nuire à l'attitude et à la locomotion de votre cheval.

La solution est que lorsque vous vous asseyez sur la selle, laissez votre jambe pendre au niveau de la hanche. Laissez votre poids retomber sur votre talon. Si vous bloquez votre talon vers le bas, il se peut que vos genoux soient coincés ou que vos jambes soient serrées. Plutôt que de laisser votre jambe se balancer vers l'avant ou l'arrière, gardez la sous vous. Il faut visualiser une ligne droite imaginaire entre votre oreille, votre épaule, votre hanche et votre talon.

Les 10 principales erreurs commises par les cavaliers débutants

3. Se mettre sur la pointe des pieds 

Cela se produit souvent lorsque les cavaliers apprennent pour la première fois à monter au trot. Si vous essayez de vous soulever de la selle en vous balançant vers le haut (en général en haussant les épaules et en essayant de "sauter" de la selle) et en vous tenant sur la pointe des pieds, vous risquez d'être en retard sur le rythme du trot et de rebondir lourdement sur la selle ce qui est très mauvais pour le dos du cheval. Vos mains peuvent se lever pour essayer de faire contrepoids. Cela conduit à un cheval grincheux et à un cavalier déséquilibré et mal à l'aise.

La solution est de travailler la position de vos jambes. Gardez votre jambe inférieure immobile, avec vos pieds sous vous comme si vous étiez en position debout sur le sol avec les genoux légèrement pliés. Apprenez à utiliser les muscles de votre tronc pour vous aider à placer le trot et non vos pieds.

Les 10 principales erreurs commises par les cavaliers débutants

4. Enfoncer ses pieds dans les étriers 🏇🏻

La solution est de s'assurez que vos étriers sont de la bonne longueur. L'étrier doit juste toucher votre cheville lorsque vos jambes pendent librement et que vos pieds ne sont pas dans les étriers. Les pieds doivent être placés dans l'étrier de façon à ce que la partie la plus large de votre pied repose sur l'étrier. Travaillez à la bonne position des jambes. Pour tous les amoureux des chevaux et de l'équitation, Le Petit Fermier vous invite à aller jeter un œil à notre collection d'objets et de cadeaux sur le thème chevaux 🐴

Les 10 principales erreurs commises par les cavaliers débutants

5. Être avachi

Que nous soyons gênés par notre taille, que nous appréhendions l'équitation ou que nous essayions d'imiter les cow-boys courbés que l'on voit dans les films, l'avachissement est une erreur courante. Certains cavaliers nerveux semblent vouloir se mettre en position fœtale lorsqu'ils montent à cheval. Cependant, il est difficile de contrôler un cheval lorsqu'il est voûté et votre équilibre en sera affecté. Tout ce qui affecte notre équilibre affecte également la capacité de votre cheval à bien faire son travail.

La solution est de se tenir droit, mais détendu. Évitez de vous tenir droit comme une tige, car cela peut aussi être un problème, essayez de faire ressortir vos pectoraux sans pour autant que ça fasse ressortir faut fesses, il ne faut surtout pas être cambré. Gardez le menton haut et regardez où vous allez. Le fait de serrer vos omoplates vers l'arrière peut vous faire sentir tendu. Pensez plutôt à ouvrir votre poitrine et à laisser aller votre sternum vers le haut. Vous voulez rester souple et sans tension. Petit conseil : demander à quelqu'un d'observer votre posture et de la corriger si nécessaire.

Les 10 principales erreurs commises par les cavaliers débutants

6. Avoir les genoux trop hauts 

Enormément de nouveaux cavaliers donnent l'impression d'être assis sur une chaise lorsqu'ils se mettent en selle pour la première fois. Leurs genoux sont tirés vers le haut et leurs talons peuvent être relevés, ou ils peuvent être enfoncés, avec leurs pieds poussés vers l'avant. Certains cavaliers ont l'air d'essayer d'imiter les jockeys.

La solution est semblable à celle du serrage de la jambe. Travaillez à améliorer votre posture, laissez votre jambe pendre vers le bas à partir de la hanche, et à garder la jambe correcte. 

Les 10 principales erreurs commises par les cavaliers débutants

7. Laisser glisser les rênes  😬

Les chevaux bougent leur tête lorsqu'ils se déplacent, et si un cavalier ne s'adapte pas à ce mouvement, il aura les rênes tirées dans ses mains. Le cavalier n'a alors que peu de contact avec le mors ou la possibilité de donner des ordres au cheval avec les rênes. Le cavalier compense alors en levant les mains en hauteur ou en essayant de tirer les rênes avec les mains presque derrière lui.

La solution : L'équitation est un exercice constant de rééquilibrage et de réajustement. Les équidés méfiants sont adeptes de l'enracinement, apprendre à arrêter ce comportement peut donc être utile. Cependant, même au pas, la tête du cheval bouge de haut en bas, et le cavalier doit donc bouger ses bras et ses mains pour que les rênes ne deviennent pas trop longues. Faits pendre vos bras le long de votre buste, en leur permettant de se balancer légèrement comme si vos épaules étaient des charnières. Si le cheval tire vers l'avant, par exemple lorsqu'il trébuche, éternue ou marche sur quelque chose, apprenez à utiliser vos bras pour donner plus de liberté au cheval et ne laissez surtout pas les rênes glisser entre vos mains. En outre, lorsque vous augmentez le rythme, vous devrez raccourcir les rênes, car le cheval lève légèrement la tête lorsqu'il trotte ou qu’il galope. Découvrez les 5 raisons pour lesquelles vous devriez faire de l'équitation 🏇

Les 10 principales erreurs commises par les cavaliers débutants

8. Retenir sa respiration

Même les cavaliers expérimentés le font lorsqu'ils apprennent quelque chose de nouveau. Néanmoins, les cavaliers débutants qui sont stressés ou qui se concentrent beaucoup, retiennent trop souvent leur souffle ce qui nuit beaucoup à l'endurance du cavalier et donc à son apprentissage.

La solution pour résoudre ce problème et de sourire, de rire, de parler ou même de fredonner une chanson pour vous forcer à ouvrir la bouche et respirer en rythme avec votre cheval et ses foulées.

Les 10 principales erreurs commises par les cavaliers débutants

9. Serrer trop fort sur les rênes

Tirer fortement sur les rênes peut perturber et frustrer le cheval, car les jambes et le corps du cavalier lui disent "allez-y", mais ses mains lui disent "stop". Si vous le faites pendant un certain temps, le cheval ne tiendra pas compte de l'aide apportée par les rênes, car sa bouche est désensibilisée, ou il tournera la tête pour éviter la pression et la douleur qu'il ressentira dans la mâchoire et au niveau de l'encolure. Si la traction devient trop constante, certains chevaux vont se rebiffer ou se cabrer pour éviter la pression, il est donc important de les habituer à une bonne posture pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

La solution est d'apprendre à sentir la bouche du cheval sans tirer. Serrez avec vos mains dans les transitions vers le bas, plutôt que de tirer et d'arracher. Comme pour les rênes qui glissent et deviennent trop longues, apprenez à réajuster la longueur des rênes en fonction des mouvements du cheval. Tenez fermement les rênes, mais sans être crispé, comme si vous teniez fermement un poussin dans chaque main, il faut le maintenir mais ne pas l'écraser !

Bannière collier grand amour cheval

10. Trop regarder le cheval  🐴

Les jeunes et nouveaux cavaliers sont souvent fascinés par leur cheval ou leur poney et veulent le regarder, ou bien ils sont nerveux et veulent garder un œil sur lui. Regarder vers le bas signifie que vous ne pouvez pas voir où vous allez, que votre tête est baissée et que votre cou est courbé, ce qui raidit votre colonne vertébrale. Toute raideur du corps rend la tâche plus difficile à votre cheval pour vous porter.

La solution est de toujours regarder où vous voulez aller. Lorsque vous tournez, regardez votre destination avant de donner l'ordre de tourner, c'est la même chose pour le saut d'obstacles, il faut bien regarder l'obstacles pour que le cheval comprenne bien ce qu'il doit faire. Vous aurez ainsi un meilleur équilibre, le menton relevé et le regard tourné vers l’avant pour que vos pensées et vos envies soient coordonnées un maximum avec celles du cheval que vous montez.

Les 10 principales erreurs commises par les cavaliers débutants

11. Le non-respect de la sécurité

Avant de monter à cheval, assurez-vous que vous portez un casque / une bombe d'équitation approprié et des chaussures adaptées. Ne pas se préoccuper de la sécurité avant tout est peut-être la plus grosse erreur d'équitation que vous puissiez faire, et celle qui peut causer le plus de blessures à vous comme au cheval. 

Envie de dessiner un beau cheval ? ✍🏻

Découvrez notre cours de dessin pour apprendre en toute simplicité comment dessiner un cheval, il est accessible à tous, aux enfants comme aux très grands débutants. Nous sommes plus que certains que le résultat vous plaira ! 😍