Retour Ă  la terre et travail Ă  la ferme : comment commencer ?

De plus en plus de personnes reviennent vers les campagnes et se reconvertissent au travail de la terre. Un retour Ă  la ferme est un retour aux sources. Ce phĂ©nomĂšne rĂ©gulier depuis plusieurs annĂ©es ne touche pas seulement les jeunes gĂ©nĂ©rations. Beaucoup fuient la ville, certains ont juste besoin d’espace. 

La crise sanitaire qui a dĂ©butĂ© en 2020 a permis de mettre davantage en valeur le monde agricole et d’optimiser le dĂ©veloppement d’un systĂšme Ă©conomique en circuit court. Peut-ĂȘtre sommes-nous Ă  l’aube d’une nouvelle forme de commercialisation ? Celle de proximitĂ© permettrait-elle, en quelque sorte sauver le pays et le futur de nos enfants ? De nombreux Français en sont persuadĂ©s et se reconvertissent. Le retour Ă  la ferme devient nĂ©cessaire. MalgrĂ© des idĂ©aux partagĂ©s et comprĂ©hensibles, ce changement de vie requiert une organisation nouvelle et une grande capacitĂ© de rĂ©silience. Êtes-vous prĂȘt Ă  changer de vie ? Savez-vous seulement par oĂč commencer votre transition ?

T-shirt noir cowgirl

Un retour Ă  la ferme, essentiel pour le monde de demain

Bon nombre de personnes ont pris conscience :

  • de l’importance du circuit court ;
  • de consommer de maniĂšre locale ;
  • de s’approvisionner Ă  proximitĂ© de leur domicile. 

Ce nouveau mode de consommation offre bien des avantages et ses arguments sont sans appel. La ferme aujourd’hui se doit d’évoluer et de s’ouvrir vers l’extĂ©rieur. De plus en plus d’exploitations agricoles se munissent dĂ©sormais de petits espaces commerciaux sur leur site afin de rĂ©pondre Ă  la demande de ces nouveaux consom-acteurs. Ce phĂ©nomĂšne se rĂ©pand et le retour Ă  la ferme prend, lui aussi, un essor certain. Cette envie de transition et de vivre autrement est une maniĂšre de traduire l’affect des gens pour ce retour aux sources. De nombreuses familles citadines rĂ©alisent un retour Ă  la ferme, car l’agriculture saine devient une nĂ©cessitĂ© pour la planĂšte et un retour aux valeurs empreintes de simplicitĂ© indispensable.

Une jolie ferme rouge

Un retour Ă  la ferme: un projet pas Ă  pas seul ou en famille

Reprendre ou crĂ©er sa ferme reprĂ©sente bien plus que quitter la ville pour s’installer Ă  la campagne. C’est un projet qui se mĂ»rit et qui se veut portĂ© Ă©galement en grande partie par ses propres envies pour l’avenir. Le retour Ă  la ferme peut se faire :

  • en reprenant une exploitation familiale dĂ©jĂ  existante ;
  • en concrĂ©tisant un tout nouveau projet de reprise d’exploitation ;
  • en donnant vie Ă  vos propres envies dans un univers agricole Ă  votre image. 

Entreprendre un retour à la ferme demande, au mieux, plusieurs mois de réflexions et de recherches. Il sera nécessaire de pouvoir préciser vos objectifs concernant : 

  • le type de site d’exploitation qui vous convient ;
  • le genre de ferme que vous souhaitez crĂ©er ;
  • l’investissement possible en temps et en argent ;
  • le projet de vie de votre famille.

BanniĂšre tshirt vache bandana

Un retour à la ferme: les premiÚres démarches pour entamer votre retour à la terre

Prendre la dĂ©cision de quitter la ville pour reconstruire son futur dans une ferme est dĂ©jĂ  un grand pas. Ce dernier est le catalyseur indispensable Ă  la mise en route de votre projet. Le monde ne s’est pas fait en un jour, laissez-vous le temps de faire mĂ»rir vos envies et de valider leur concrĂ©tisation. Ce retour Ă  la ferme doit se prĂ©parer. Chaque Ă©tape est importante pour que ce changement de vie soit couronnĂ© de succĂšs.

Par quoi commencer pour changer de vie et s’installer dans une ferme ?

Il est important de traduire vos dĂ©sirs et de bien cibler le travail attendu Ă  la ferme et celui qui vous plaĂźt. Entre cultiver la terre, Ă©lever des animaux ou tout autre projet en lien avec la nature, les diffĂ©rences peuvent ĂȘtre consĂ©quentes. Le site que vous choisirez devra Ă©galement s’adapter Ă  vos projets et s’adapter en fonction de la spĂ©cialitĂ© que vous aurez choisie. 

Quelles sont les différentes étapes pour initier son projet de retour à la terre ?

Trouver sa place et rĂ©pondre Ă  vos aspirations les plus profondes font partie d’un processus important Ă  ne pas nĂ©gliger. Le cheminent peut ĂȘtre long, ne vous dĂ©couragez surtout pas. Veillez Ă  tout instant Ă  :

  • explorer toutes les possibilitĂ©s qui s’offrent Ă  vous en matiĂšre de reprise d’exploitation et de crĂ©ation de projets ;
  • trier vos idĂ©es et brainstormer avec d’autres personnes animĂ©es par les mĂȘmes attentes ; 
  • traduire vos besoins de maniĂšre la plus exhaustive possible afin de dĂ©limiter votre cadre des possibles ;
  • agir en accord avec vos valeurs, vos motivations et vos envies.

OĂč trouver des projets pour entamer un retour Ă  la ferme ? 

De nombreux organismes français ont comme objectif d’aider les agriculteurs Ă  cĂ©der leur ferme et Ă  accompagner ceux qui dĂ©sirent en acquĂ©rir une. Ils aident les intervenants en leur permettant de se rencontrer et de monter ensemble un projet. Traduire les besoins de chacun de ces partenaires fait partie des missions de ces organismes. Bien entendu, vous pouvez Ă©galement tenter :

  • le bouche-Ă -oreille ;
  • la visite de personnes ayant dĂ©jĂ  entamĂ© leur transition de vie ;
  • le suivi de blog ou de groupes sur les rĂ©seaux sociaux traitant de ce sujet.
Une vache dans un champ.

Un retour à la ferme pour plusieurs années

Monter un tel projet et crĂ©er sa ferme demande aussi une grande connaissance du mĂ©tier. Un retour Ă  la ferme ne doit surtout pas s’improviser. Les idĂ©aux ne suffisent pas Ă  mener Ă  bien ce genre d’aventure. Vous formez sera sans doute nĂ©cessaire et un long processus d’apprentissage vous attend, Ă  moins d’avoir baignĂ© dans le mĂ©tier Ă  une pĂ©riode de votre vie. Il importe aussi d’établir une diffĂ©rence entre ce que vous voulez et ce qui est rĂ©aliste et rĂ©alisable. Ayez conscience de votre vie d’avant et celle qu’elle deviendra aprĂšs !

Planifier votre changement de vie

Avant mĂȘme de vous embarquer dans cette aventure de retour Ă  la ferme, il est conseillĂ© d’identifier ce qui est essentiel pour vous. Il ne s’agit pas de tout quitter sur un coup de tĂȘte, car votre vie ne vous convient plus. Il est prĂ©fĂ©rable, aprĂšs avoir identifiĂ© vos besoins, de vous lancer pas Ă  pas dans l’aventure. Vous pouvez toujours :

  • garder votre job en vous formant sur le cĂŽtĂ© Ă  vos nouvelles aspirations ;
  • trouver une exploitation prĂȘte Ă  vous enseigner le mĂ©tier avec l’objectif de vous cĂ©der la ferme ensuite ;
  • apprendre les techniques via le wwoofing dans des fermes avec des approches diffĂ©rentes pour initier un projet qui vous ressemble.

DĂ©finir tous les termes d’un retour Ă  la ferme

Lorsque vous avez envie de changer de vie et qu’un retour Ă  la terre s’impose Ă  vous, il est important de connaĂźtre tous les termes de ce nouveau mode de vie. Être nĂ©o-paysan est un acte plein de sens certes, mais veillez cependant Ă  clarifier vos missions, car vous risqueriez de vous perdre. 

Prendre soin de la terre, des animaux, de la biodiversitĂ©, de l’eau constituent autant d’actes nobles qu’il est important de prendre en compte. Faire le lien entre la terre et la ville fait aussi partie des missions du paysan. Être paysan est un mĂ©tier plein de sens et indispensable Ă  la survie de tous. D’ailleurs, saviez-vous que notre site le Petit Fermier soutient activement l’association SolidaritĂ© Paysans ?

Faciliter le retour Ă  la ferme

Chaque jour des fermes disparaissent et le renouvellement ne se produit que trĂšs peu. Il est indispensable d’aider et de soutenir toutes les personnes dĂ©sireuses de reprendre le flambeau. Que ce soit en reconversion ou pas, il est vital de dire merci aux nĂ©o-paysans qui prennent conscience de l’importance des missions du fermier, quel qu'il soit. Pour faciliter le retour Ă  la terre et le dĂ©sir de reprendre ou de crĂ©er une ferme, espĂ©rons la mise en place : 

  • de formations accessibles tant sur le prix que sur le reste ;
  • de stages ;
  • d’une transmission de paysan Ă  nĂ©o-paysan valorisĂ©e ;
  • de rencontres entre paysans ;
  • d’une aide financiĂšre par des mĂ©cĂšnes ou des contrats locatifs ;
  • d’un soutien des politiques ;
  • d’une consommation locale et en circuit-court privilĂ©giĂ©e ;
  • d’un tourisme Ă  la ferme recommandĂ© par des campagnes publicitaires.

Cette liste est non exhaustive et peut continuer avec une multitude d’autres Ă©lĂ©ments Ă  revendiquera afin que le retour Ă  la ferme soit valorisĂ© et accompagnĂ©.

 tourisme Ă  la ferme

Un travail Ă  la ferme: traduire les exigences de son exploitation

Une fois que vous ĂȘtes installĂ©, que vous avez rĂ©alisĂ© votre rĂȘve de reprendre ou crĂ©er votre propre ferme, il ne vous reste plus qu’à entrer en phase avec votre nouvelle vie. Vous devrez veiller Ă  traduire tous les besoins de votre terre pour lui permettre de vous offrir une rĂ©colte optimale. Traduire les besoins de vos bĂȘtes pour leur permettre une vie sereine et de qualitĂ© fera aussi partie de vos missions. 

Pour le travail de la terre, il convient de : 

  • veiller Ă  la qualitĂ© du sol ni trop argileuse ni trop sableuse ;
  • choisir les bons engrais ;
  • s’assurer de choisir les bonnes graines ;
  • faire en sorte de protĂ©ger ses cultures du mieux possible face aux intempĂ©ries.

Pour le travail avec des animaux, vous devez :

  • adapter le nombre de bĂȘtes Ă  la superficie du site ;
  • vous assurer d’ĂȘtre en mesure d’alimenter correctement vos animaux ;
  • prĂ©voir un endroit pour que les bĂȘtes se rĂ©fugient au besoin ;
  • prendre en compte les frais de vĂ©tĂ©rinaire ;
  • prendre le temps avec eux.

Toutes ces actions sont loin d’ĂȘtre Ă©videntes. Vous devrez tester, dĂ©faire et refaire. Mais lorsque vos actions fleuriront, vous connaĂźtrez une pleine satisfaction d’avoir rĂ©alisĂ© votre rĂȘve. Avoir sa propre ferme est un vĂ©ritable challenge !

BanniÚre porte clé vache laitiÚre

Un retour à la ferme: quand votre métier devient votre plaisir

MĂȘme si la vie Ă  la ferme, qu’il s’agisse de travailler la terre ou avec les animaux, n’est pas Ă©vidente, le plaisir qui en dĂ©coule efface toute sa complexitĂ©. La duretĂ© du mĂ©tier au quotidien est rĂ©elle, mais l’épanouissement qui en rĂ©sulte n’a pas de prix. Traduire les besoins de sa terre ou de ses bĂȘtes est motivant dĂšs lors que vous pouvez observer les rĂ©sultats positifs de vos gestes et de vos actions. 

L’exigence de ce mĂ©tier mal reconnu peut en freiner plus d’un. Pourtant, la passion et la satisfaction de participer Ă  un monde meilleur sont de magnifiques rĂ©compenses Ă  toute l’énergie que le paysan dĂ©ploie. Beaucoup d'entre eux expriment les difficultĂ©s qu’ils rencontrent, mais disent nĂ©anmoins se sentir heureux et utiles. Ce choix d’ĂȘtre paysan vient du cƓur et est rĂ©alisĂ© aujourd’hui avec sens par beaucoup de personnes. 

Le petit fermier dans son champ

Un retour Ă  la ferme : des pistes Ă  suivre pour vous Ă©panouir

Les idĂ©es pour exploiter au mieux une ferme sont infinies. Il existe des milliers de façons de tirer avantage d’une ferme et de rendre votre rĂȘve accessible. Les fermes se transforment aujourd’hui en commerce de proximitĂ©, en accompagnement pĂ©dagogique et proposent bien des activitĂ©s.

Ouvrir les exploitations Ă  tous permet de mieux connaĂźtre le mĂ©tier. Le circuit court est de plus l’avenir et une solution de choix pour contrer la mondialisation. La ferme peut Ă©galement ĂȘtre un endroit de partage ou de rĂ©insertion. Et si vous aviez, avec votre famille, votre ferme aujourd’hui, que voudriez-vous qu’elle offre au monde ?

ON CONTINUE LA LECTURE ?