Tous les pays ont des animaux qu'ils respectent beaucoup. Aux États-Unis, les chiens sont considérés comme le meilleur ami de l'homme, et au Canada, le castor est l'animal national. Le Japon a de nombreux animaux qu'il considère comme ayant une signification religieuse, l'un des plus importants étant le renard. L'histoire de l'importance du renard est longue et complexe, mais nous allons vous expliquer l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur l’origine du renard japonais mythique : Le Kitsune. 🦊

Tout Savoir Sur Le Kitsune - Le Mythique Renard Japonais

Qu'est-ce qu'un renard Inari ?

Dans la foi japonaise Shinto, il existe de nombreux dieux différents du monde naturel. Comme dans d'autres religions polythéistes, il y a un dieu qui représente la plupart des choses, comme un dieu de la mer, un autre pour le soleil, etc. On dit que le dieu Inari est lié au riz, au thé et au saké. Étant donné l'importance de ces trois éléments dans la culture japonaise, il n'est pas surprenant que plus d'un tiers de tous les sanctuaires shinto du Japon soient dédiés à Inari.

Selon les légendes, les dieux choisissent souvent des animaux pour être leurs avatars ou leurs messagers. Dans le cas d'Inari, cet animal est représenté par un renard blanc. C'est pourquoi, dans de nombreux sanctuaires d'Inari, on trouve plusieurs petites statues de renard qui servent de gardiens du sanctuaire.

Le renard d'Inari dans la culture japonaise moderne

Si la religion shintoïste est aujourd'hui beaucoup moins pratiquée, nombre de ses traditions et coutumes font encore partie de la vie quotidienne au Japon. L'image du renard d'Inari est un rappel persistant de ces racines traditionnelles.

Le sushi Inari

Si le sushi nigiri (poisson finement tranché sur un coussin de riz à sushi) est un plat familier pour la plupart des gens, le sushi inari (appelé inarizushi en japonais) est beaucoup moins connu en dehors du Japon. Ce plat d'accompagnement de base, que l'on trouve dans les restaurants de sushi et de nouilles, est composé d'une peau de tofu légèrement sucrée appelée "aburaage" qui est frite, formée en poche et remplie de riz à sushi collant.

Pour en savoir toujours plus, découvre les 8 choses à savoir sur les renards roux.

Selon le folklore, l'aburaage est le plat préféré des renards. Si l'on ajoute à cela le riz (dont Inari est le dieu, comme vous vous en souvenez), il est facile de comprendre pourquoi le nom inari sushi a été choisi. Selon l'endroit du Japon où vous vous trouvez, vous constaterez que les inari sushi ont une saveur différente ou sont servis sous différentes formes.

À l'est, il prend souvent une forme rectangulaire, représentative des grands sacs dans lesquels le riz est emballé et rempli de rien d'autre que de riz vinaigré. Dans l'ouest du Japon, les inari sushi ont une saveur plus riche et le riz est généralement mélangé à des légumes et à d'autres ingrédients. En outre, la forme est généralement triangulaire, censée représenter la forme de l'oreille d'un renard.

Deux statues de Kistune  face à face dans un temple

A quoi ressemble un Kitsune ? 🦊

Dans la mythologie et la culture japonaise, le terme kitsune peut désigner à la fois un renard japonais, un renard divin ou un démon renard. On les retrouve dans tout le Japon et l'histoire de ces créatures japonaises date des origines du Japon. En réalité, il existe 13 types différents de kitsune. Les treize différents types de kitsune ont chacun leur propre élément, comme le Ciel, les Ténèbres, le Vent, l'Esprit, le Feu, la Terre, la Rivière, l'Océan, la Montagne, la Forêt, le Tonnerre, le Temps et le Son. Mais qu'est-ce qu'un kitsune, et comment savoir si vous avez en face de vous un bon ou un mauvais renard japonais ?

Vous adorez les renards ? Apprenez à en dessiner très facilement !

Dans l'ancien Japon, les renards et les êtres humains vivaient en étroite collaboration, ce qui a donné naissance à des légendes sur ces créatures. Les Kitsune sont étroitement associés à Inari, un kami ou esprit Shinto, dont ils sont les messagers. Ce rôle a renforcé la signification surnaturelle du renard. Plus un kitsune a de queues - il peut en avoir jusqu'à neuf - plus il est âgé, sage et puissant. En raison de leur pouvoir et de leur influence potentiels, certaines personnes leur font des offrandes comme à une divinité.

À l'inverse, les renards étaient souvent considérés comme des "animaux sorciers", surtout pendant la période superstitieuse d'Edo (1603-1867), et étaient des lutins auxquels on ne pouvait pas se fier (comme certains blaireaux et chats).

Le mythe du renard japonais trouve son origine dans la mythologie chinoise. Les contes populaires chinois parlent d'esprits renards appelés huli jing qui peuvent avoir jusqu'à neuf queues (Kyūbi no Kitsune en japonais). Un grand nombre des premières histoires qui subsistent sont consignées dans le Konjaku Monogatarishū, un recueil de récits chinois, indiens et japonais datant du 11e siècle. Les renards à neuf queues ont été adaptés comme motif de la mythologie chinoise à la mythologie japonaise.

Tout Savoir Sur Le Kitsune - Le Mythique Renard Japonais

Les capacités du renard japonais 🦊

Les légendes et croyances japonaises veulent qu'ils soient malicieux, s'attaquant aux samouraïs trop fiers, aux marchands avides et aux roturiers prétentieux, tandis que les plus méchants abusent des marchands et des fermiers pauvres ou des moines bouddhistes dévots. Ils se présentent parfois comme des filous, avec des variantes allant de l'espièglerie à la malveillance.

Le kitsune-bi

Leurs victimes étaient généralement des hommes, car les femmes étaient possédées. Par exemple, les kitsune utilisent le kitsune-bi pour égarer les voyageurs, comme une forme de feu grégeois. Une autre tactique des kitsunes est de confondre leur cible avec des illusions ou des visions. Parmi les autres ruses utilisées par les kitsune, citons la séduction, le vol de nourriture, l'humiliation des arrogants ou la riposte par des insultes.

Les maisons abandonnées étaient des repaires courants pour les kitsune. Une histoire datant du 12e siècle raconte qu'un ministre s'est installé dans un vieux manoir et a découvert une famille de renards qui y vivait.

Bannière t-shirt renard floral

Si un kitsune offrait un paiement ou une récompense comprenant de l'argent ou des biens matériels, une partie ou la totalité du paiement serait constituée de vieux papiers, de feuilles, de brindilles, de pierres ou d'autres objets similaires sans valeur soumis à un sort qui les fait passer pour des biens de valeur. Les véritables dons de la kitsune étaient généralement intangibles, comme la protection, la connaissance ou une longue vie.

Les kitsune sont connus pour posséder une intelligence supérieure, une longue vie et des pouvoirs magiques. Ils sont un type de yōkai, ou entité spirituelle, et le mot kitsune est parfois traduit par "esprit renard".

Passionné des toutou ? Découvrez notre collection d'objets & d'idées cadeaux sur le chien 🐶 

Le kitsune est associé au dieu Shinto Inari, dieu de la fertilité, de l'agriculture, du riz et des renards. Il est son messager et son serviteur, et ce rôle contribue à renforcer ses pouvoirs spéciaux, que les hommes remercient par des offrandes, comme s'il était une divinité.

Mais le kitsune est un type de yōkai, ou entité spirituelle, et le mot kitsune est parfois traduit par "esprit renard". Cependant, le fait d'être un esprit ne signifie pas que c'est un fantôme ou qu'il diffère des renards ordinaires. Au Japon, le mot "esprit" reflète un état de connaissance ou d'illumination, car tous les renards à longue vie acquièrent des pouvoirs surnaturels.

Les kitsune japonais sont des métamorphes. Plus un kitsune vieillit, plus ses capacités se renforcent. De plus, il possède de grandes qualités de prédateurs notamment un odorat très développé ce qui l’aide pour chasser. On raconte que lorsqu'un renard japonais atteint l'âge de 100 ans, il peut se transformer en humain.

Les kitsune peuvent prendre une forme humaine, d’un homme ou d’une femme. En général, le renard japonais mythique prend la forme de jeunes filles japonaises, de belles femmes et d'hommes plus âgés. En effet, il existe de nombreux récits de kitsune japonais se transformant en belles femmes pour piéger des hommes de pouvoir.

L'une des aptitudes les plus connues du renard japonais est le kitsune-bi ou feu de renard. Cette flamme rouge est produite par un kitsune soit en respirant, soit en agitant sa queue. Un canidé japonais mythique utilise cette lumière pour attirer les humains.

Les kitsune peuvent avoir jusqu'à neuf queues. Lorsqu'un renard à neuf queues développe sa neuvième queue, sa fourrure devient blanche ou dorée. Avec des facultés aussi puissantes, vous vous demandez peut-être comment faire disparaître un kitsune. Ces derniers sont donc appelés « Renard à neuf queues ». Pour l’éliminer les légendes disent qu'il faut lui couper toutes ses queues.

Tableau-petit-renardUne créature de lumière

Nombreux sont les mythes et légendes qui alimentent les cultures folkloriques et les rendent riches et intéressantes. Cependant, malgré le fait que de plus en plus d'Occidentaux, sont fascinés par la culture japonaise, peu de personnes connaissent ces histoires et ces personnages.

Le kitsune est plus qu'un simple renard, c'est un esprit de la forêt, une entité magique, à la fois protectrice et dangereuse, gentille et malicieuse. C'est une créature de lumière et d'obscurité et c'est précisément cette dualité mystérieuse qui la rend si intéressante, et pas seulement au Japon ; sa figure a donné lieu à de nombreuses histoires et légendes dans d'autres pays comme la Chine et la Corée. Voyons d'abord la facette divine et vénérée du kitsune sacré.

Il est principalement lié au dieu de la fertilité, du riz et des céréales, Inari. Les agriculteurs japonais aiment que les renards visitent leurs champs, car ils chassent d'autres animaux plus petits qui détruisent les cultures. C'est pourquoi le kitsune est lié à Inari et c'est pourquoi on trouve de nombreuses statues dédiées au renard dans de nombreux temples japonais.

Si vous avez vu Totoro, le film attachant de Hayao Miyazaki, vous vous souvenez peut-être que Mei et Satsuki s'abritent de la pluie dans un petit temple où l'on peut voir une statue semblable au kitsune. Il s'agit sans aucun doute d'un temple dédié à Inari, car il est entouré de rizières et de vergers.

D'autre part, c'est un animal auquel on attribue des pouvoirs magiques et une grande sagesse. Dans beaucoup de légende, le kitsune est décrit comme une créature qui apporte la chance à celui qui croise son chemin, en voici une :

Le vent bruisse contre sa nuque et il frissonne. Il ouvrit les yeux et la lumière du soir baignait le majestueux champ de cerisiers dans de magnifiques nuances d'or et d'ocre ; il avait la sensation de flotter parmi des nuages blancs et roses. Il resta assis, immobile et silencieux sur la haute colline, sans être dérangé, ne pensant à rien, jusqu'à ce qu'un bruit le fasse sortir de son état de rêve. Il se retourna lentement et découvrit qu'à sa gauche était assis un beau et étrange renard blanc à cinq queues. L'animal, apparemment inconscient de sa présence, a commencé à se lécher la patte, et lorsqu'il a terminé de se toiletter, il s'est roulé sur l'herbe verte humide. L'homme voulait parler, mais craignait qu'un mot ou un mouvement brusque n'effraie l'animal sacré. Il se sentait heureux et chanceux, car sans doute la créature l'avait-elle choisi pour lui porter chance... Vous voulez aussi être chanceux mais ne croisez jamais de renard ? Découvrez les chiens renards ! 🐶 

Une créature de l'ombre

Mais il n'y a pas de lumière sans ombre, et en même temps que le renard était considéré comme un animal bienfaisant, des mythes et légendes se sont développés autour de lui, le transformant en un être dangereux, pervers et mortel : le nogitsune.

Avant d'aborder sa figure perverse, nous allons vous expliquer brièvement ce qu'est un yokai, au cas où certains de nos lecteurs ne seraient pas familiers avec ce terme. On pourrait définir un yokai comme une entité ou un esprit, une divinité déchue et corrompue, mais pas nécessairement maléfique tout droit sortie des enfers. Ils ne doivent pas être confondus avec les yurei, des esprits ou des âmes en peine semblables aux fantômes occidentaux.

Il existe une telle variété de yokai qu'il est presque impossible de tous les citer, mais ils sont principalement divisés en deux genres : les naturels et les domestiques. Les premières vont des créatures marines aux monstres de la forêt ; les seconds sont liés à la maison et aux objets qui s'y trouvent, comme les parapluies ou les oreillers, ils en prennent soin ou font des farces pour embêter les propriétaires. Après cette brève explication, parlons du yokai kitsune.

Ce kitsune, parfois espiègle et parfois cruel, se transforme généralement en une jeune et belle femme ou en un vieil homme à l'allure sage. Il existe plusieurs légendes d'hommes qui sont trompés pendant des années par une kitsune, épousent l'esprit en croyant qu'il s'agit d'une femme et ont même des enfants avec elle.

De l'une de ces relations serait né Abe no Seimei, un puissant Onmyoji ou prêtre qui aurait hérité des pouvoirs de sa mère. Dans ce cas, le kitsune n'a pas fait de mal, il cherchait peut-être simplement de la compagnie et de l'affection.
En d'autres occasions, les kistune ne se transforment pas en humains dans le but de séduire les hommes, mais parce qu'ils trouvent cela amusant et qu'ils ont envie de manger un type de tofu qu'ils adorent appelé aburaage !

Masque traditionnel kitsune parmi des feuilles de cerisiers

La romance japonaise du renard à neuf queues 🦊

Tous les kitsune japonais non divins ne sont pas des fourbes. Le patrimoine japonais compte de nombreuses histoires de kitsune tombant amoureux d'un homme et choisissant de vivre leur vie dans le monde des humains. La plupart des histoires suivent le même modèle : un jeune homme tombe amoureux d'une belle femme renard, et ils se marient, en ignorant la véritable identité de la renarde.

Elle fait preuve d'une grande loyauté et se révèle être une bonne épouse. Mais lorsque l'homme découvre (le plus souvent par accident) que sa femme est un renard, elle doit s'enfuir pour échapper aux villageois. La plus connue des épouses renardes japonaises est Kuzunoha, la mère de la magicienne Abe no Seimei. Lorsque les épouses renardes donnent naissance à des enfants, ces derniers reçoivent une partie des capacités surnaturelles des kitsunes de leur mère. Quand la pluie tombe sur un ciel clair, les Japonais disent que deux kitsune se marient. Naturellement, cela est considéré comme un bon présage.

Bannière bague renard antique

Comment se débarrasser d'un Kitsune ? 🦊

Il se peut que vous ne soyez pas du tout séduit par l'idée d'avoir une kitsune près de vous. Ou peut-être que quelqu'un que vous connaissez est possédé par un kitsune japonais. Voici un guide pratique, étape par étape, pour reconnaître et chasser un kitsune indésirable, selon le savoir populaire japonais

Consultez notre article pour apprendre à dessiner un chien très facilement 🐶 

Assurez-vous que les traits du visage de votre ami ressemblent à ceux d'un kitsune. Ses yeux sont-ils d'une couleur différente ? A-t-il des moustaches ? A-t-il des griffes ? Essayez de trouver sa queue de renard. Si vous la trouvez, le kitsune sera embarrassé et s'enfuira. Faites-lui rencontrer un chien. Les kitsune détestant les chiens, s'ils en voient un, ils s’enfuiront immédiatement. Si aucune de ces astuces ne semble fonctionner, amenez votre ami au sanctuaire Inari de votre région, et ils s'en occuperont.

Comment faire pour attirer un Kitsune ? 🦊

Il existe très peu de conseils sur la façon d'attirer un kitsune japonais surtout pour les mâles. Toutefois, pour attirer une femelle kitsune, essayez de laisser du tofu frit sur le seuil de votre porte. Bien sûr, vous pouvez aussi passer un peu de temps dans un temple ou un sanctuaire Inari au Japon et voir si vous pouvez rencontrer une kitsune. Vous pouvez également visiter le village de renards de Zao dans la région de Miyagi. Vous y attirerez certainement beaucoup de renards !

Statue de Kitsune

Conclusion sur le Kitsune 🦊

Kitsune (狐, Kitsune) est le mot japonais désignant le renard. Les renards sont un sujet courant du folklore japonais ; en anglais, kitsune les désigne dans ce contexte. Les histoires les dépeignent comme des êtres intelligents et comme possédant des capacités magiques qui augmentent avec leur âge et leur sagesse. Selon le folklore Yōkai, tous les renards peuvent se transformer en hommes ou en femmes. 

Pour compléter votre collection de produits renards, pensez à découvrir tous nos objets et idées cadeaux sur les renards !

Alors que certains contes populaires parlent de kitsune employant cette capacité pour tromper les autres - comme le font souvent les renards dans le folklore - d'autres histoires les dépeignent comme de fidèles gardiens, amis, amants et épouses

La prochaine fois que vous visiterez un sanctuaire au Japon, gardez un œil sur les renards d'Inari. N'oubliez pas d'apporter quelques sushis Inari avec vous à partager. Après tout, ça ne fait jamais de mal de se faire des amis !